monk-555391_640Plus jeune, je pensais la méditation réservée à de lointains moines bouddhistes, qu’ils soient indiens ou japonais. En même temps, je percevais dans notre société un intérêt pour la spiritualité d’extrême orient : que ce soit en complément ou en remplacement de nos religions traditionnelles, mais je pensais que c’était surtout pour quelques « illuminés » en quête de spiritualité, quelques « secteux » tout à fait disjonctés.

J’avais des croyances limitées et limitantes bien établies, et dont l’étude dépasse le cadre de ce modeste article.

Et j’en étais resté à ces croyances limitantes, sans les remettre en cause, pendant plus de vingt ans ! Pauvre moi, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, et depuis bientôt un an, j’ai intégré une pratique quotidienne de la méditation, tout d’abord sous la forme de la méditation de pleine conscience (mindfulness), une pratique que je pensais détachée de tout contexte spirituel. Mais je me suis vite rendu compte que pratiquer la méditation entrainait une réflexion sur notre identité : pourquoi ? Parce que lorsque vous méditez, vous « observez » vos pensées, vos émotions, et vous apprenez à être avant même de penser ou de ressentir ; être simplement présent, dans l’instant.

En méditant, je renverse la pensée de Descartes :

Sum ergo cogito

Et en méditant, nous comprenons que nous sommes (un homme, une femme) un être, à qui il est donné d’avoir : un corps, des émotions, des pensées et une capacité de raisonnement, un nom, un lieu et un contexte de vie, etc. Mais avant toutes ces « choses » qui nous sont données en tant qu’être vivant, nous existons, tout simplement.

Je suis vivant. Je respire, j’entends, je ressens.

Et il me semble aujourd’hui impossible de pratiquer la méditation sans ressentir que dans ma présence à moi-même, il y a une présence immuable et métaphysique : je suis aussi un être plongé dans un monde infiniment complexe, vaste, connecté, et vibrant. Un univers que je ne fais qu’entre-apercevoir au travers des voiles de mes sens.

Mais revenons-en à la pratique quotidienne de la méditation : dans notre monde de 2015, il est assez facilement accessible de s’initier à la méditation. Personnellement, j’ai la chance d’avoir un moment tranquille tous les matins dans le train : 40 minutes de sérénité et pendant lesquelles je n’ai qu’à m’occuper de moi. Alors je remplis ces précieux moments avec un exercice de cohérence cardiaque, une méditation, puis un livre, variable. Mais si vous n’avez pas la chance d’avoir ces moments dédiés, vous pouvez vous les créer : vous pouvez le faire le soir avant de dormir, ou bien le matin après le réveil pour démarrer merveilleusement chaque journée. Allez voir par exemple cet inspirant article de Laura Mabille : Pourquoi je me lève à 5h30 tous les matins (et ce que vous gagnerez à en faire autant).

Et enfin, voici quelques applications pour apprendre à méditer, tout en étant bien guidé :


 10154036_10151995111709080_448268166_nHeadspace : http://www.headspace.com/

L’application la plus claire et complète, la plus amusante. Mais au-delà des 30 jours d’essai, vous devrez payer le service. Tout en anglais malheureusement, mais facile à écouter. Je l’ai essayée cet été, et j’ai vraiment beaucoup aimé !


10857985_868838303167321_6098499210039316235_nCalm : http://www.calm.com/

Une belle application, claire, à l’interface très simple. Les sessions de la première semaine restent sur le smartphone, ce qui permet de continuer à utiliser ces exercices beaucoup plus longtemps. Payant en dehors de cette première semaine ; tout en anglais facile. C’est l’application que j’utilise quotidiennement en ce moment, car elle propose aussi des fonds d’écrans animés incluant une ambiance sonore, et c’est génial pour continuer à méditer sans guide.


11013352_407076449477055_6731109173987219803_nZenfie : http://www.zenfie.com/

Un site et une application (iPhone et Android) US, mais avec une belle version française. D’après l’éditeur, il est possible de pré-télécharger les exercices, si vous l’utilisez dans les transports en commun ; enfin, j’ai essayé de le faire mais ça n’a pas fonctionné. A utiliser chez soi sinon 🙂


1513774_721147781295933_3803444592793095934_nPetit Bambou : http://www.petitbambou.com/

Un site et une application francophone, c’est notable et louable déjà (même si leur siège est au Lux :). Très complet, très beau et avec des animations vraiment sympa. Les services sont payants au dela de l’initiation, mais pour débuter c’est déjà très très bien. Pas de fonctionnement offline malheureusement (pour le moment).


Je suis en Joie de partager cet article avec vous, merci de m’avoir lu !

Print Friendly

Laisser un commentaire

1 × = 9